Mauvaise haleine post-döner ? / Le problème est sociétal !

DANS: NEWS LE 07.09.2015, A 21H41

Des nombreux kebabophiles sont victimes d’une stigmatisation due à leur haleine d’après kebab. A tel point qu’un rencard ne peut pas être mené à bien en raison de cette odeur jugée nauséabonde. Or, ici réside un problème sociétal. Depuis des décennies, la société de consommation forge notre odorat aux douceurs tels la fraise, le chocolat ou la vanille, présents sous forme d’additifs, parfums et réhausseurs de goût dans nos yoghourts, nos céréales, nos dentifrices, nos parfums et même jusque dans nos médicaments. Il s’agit de pousser un gros coup de gueule contre ces mega-corporations qui saccagent notre liberté de penser et asservissent nos papilles jusqu’à les rendre flasques et sans caractère. Prônons un retour à des valeurs traditionnelles où une bonne odeur d’oignons et d’harissa fermentée faisaient vrombir le coeur de nos conquêtes amoureuses.